Réseau de chaleur de l’écoquartier de Bretigny-sur-Orge (Essonne)

2400 logements, 20000 m² de commerces et activités et un programme d’équipements publics sur 42 ha desservis par un réseau de chaleur biomasse.

Périmètre de l'écoquartier comparé au périmètre communal.

Périmètre de l’écoquartier comparé au périmètre communal.

L’écoquartier Clause-Bois Badeau de Bretigny-sur-Orge (23000 habitants) s’étend sur 42 hectares et est destiné à accueillir 2400 logements (réalisés progressivement entre 2010 et 2025), 20000m² de commerces et activités et un programme d’équipements publics. A l’échelle des parties urbanisées de la ville, il s’agit d’un projet conséquent (voir plan ci-contre).

Un réseau de chaleur dédié est mis en place, avec une montée en puissance progressive de 2011 à 2020. La géothermie initialement envisagée pour alimenter le réseau a finalement laissé la place à la biomasse, suite à l’étude de faisabilité ; le bois fournira ainsi 80% de l’énergie du réseau.

Ce projet a été présenté par le maire de Bretigny-sur-Orge lors de la rencontre nationale des réseaux de chaleur en 2010 (voir la vidéo). Le maire indiquait notamment que le bilan carbone avait été un outil d’aide à la décision très important, et que le tarif de la chaleur du réseau serait inférieur à celui du chauffage au gaz, dès la mise en service.

Ce dernier point est important, en particulier sur des projets d’aménagement dont la réalisation s’étend sur de très longues périodes comme c’est le cas ici (15 ans entre les premiers et les derniers logements). Le réseau de chaleur représentant un investissement initial non proportionnel au nombre de logements desservis dès la mise en service (coûts fixes importants), il est nécessaire de mettre en place un modèle technico-économique combinant phasage des travaux et lissage des tarifs sur de longues durées.

Dans le cas du réseau de l’écoquartier de Bretigny-sur-Orge, un lissage des tarifs est ainsi prévu sur la totalité de la durée de la DSP (30 ans), afin d’absorber le décalage initial entre investissements et revenus (réseau déficitaire sur la période 2011-2015). Le réseau est par ailleurs réalisé en 2 tranches (2011 : réseau pour 1000 logements ; 2015 : le reste du quartier), mais avec une seule chaufferie.

Le quartier en quelques chiffres

  • Composition du quartier : 2400 logements (construits sur 15 ans), 20000m² de commerces et activités
  • superficie du quartier : 42 ha
  • dates clés :
    • 2009 : projet lauréat du concours Nouveaux Quartiers Urbains organisé par la région Île-de-France
    • 2010 : début des travaux
    • 2011 : premiers logements livrés

Plan du réseau de l'écoquartier de Bretigny-sur-Orge (Essonne)Le réseau de chaleur

  • Ressources énergétiques du réseau : 100% renouvelable – bois-énergie (>80% des besoins) et huiles alimentaires usagées
    • chaudière de 3 MW
    • valorisation d’une filière locale d’approvisionnement en combustible bois
  • contribution à la lutte contre le changement climatique : 2100 tonnes de CO2 évitées par an (moyenne sur 30 ans)
  • détails techniques :
    • réseau réalisé en 2 phases, pour accompagner le développement progressif du quartier
    • linéaire du réseau : 1,93km (tranche 1) + 3,27km (tranche 2) ; 35 sous-stations
  • montage juridique : DSP
  • exploitant : Cofely
  • le projet a nécessité un accompagnement spécifique par l’ADEME et la région.

Documentation complémentaire

Sur le même sujet...