Réseau de chaleur de l’écoquartier des Temps Durables – Limeil-Brevannes (Val-de-Marne)

100000m² de SHON (logements et quelques commerces) sur 9,5 ha, desservis par un réseau de chaleur bois-énergie et huile végétale.

Ecoquartier temps durables limeil brevannesEn 2007, la Ville de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) a souhaité développer un écoquartier dont l’offre immobilière serait alignée sur le marché local et dont le financement serait à 100% privé.

Réalisé par la Centrale de Création Urbaine, l’écoquartier des Temps Durables s’étend sur 9,5 ha et a vocation à accueillir 1250 logements et 4000 m² de commerces.

Le réseau de chaleur du quartier vise à garantir une stabilité de la facture énergétique et réduire les émissions de GES du quartier.

Le quartier en quelques chiffres

  • Composition du quartier : 100000m² de SHON
    • 1250 logements (bâtiments BBC)
    • 4000m² de surfaces commerciales
  • Superficie du quartier : 9,5 ha
  • Dates clés :
    • 2003 : premières réflexions amorcées par la ville
    • 2004 : définition d’un cahier des charges développement durable, avec les associations de quartier et l’ARENE IdF
    • 2009 : lancement de la commercialisation ; l’ensemble des logements prévus est vendu en 4 mois
    • 2010 : phase de réalisation

Le réseau de chaleur

Couverture prévisionnelle des besoins par source d'énergie (image Cofely)

Couverture prévisionnelle des besoins par source d’énergie (image Cofely)

  • ressources énergétiques du réseau : 100% renouvelable – bois-énergie (60% des besoins, chaudière 800 kW) et huile végétale (20% des besoins, chaudière 2000 kW)
  • contribution à la lutte contre le changement climatique : 1400 tonnes de CO2 évitées par an
  • détails techniques :
    • réseau intelligent, privilégiant automatiquement et en temps réel la source de combustible la moins chère en fonction des conditions climatiques et économiques
    • couverture des besoins énergétiques complétée par des solutions décentralisées (2300 m² de panneaux solaires thermiques, 4 PAC de 40 kW sur VMC, 3600 m² de panneaux solaires photovoltaïques)
    • la combinaison de biomasse liquide et solide dans un même réseau de chaleur est une innovation (également mise en œuvre dans l’écoquartier Ginko de Bordeaux)
  • montage juridique : DSP (33 ans)
  • exploitant : Cofely

Documentation complémentaire

 

Sur le même sujet...