Retours sur la journée réseaux de chaleur en Bourgogne-France-Comté – 13 avril 2017

Les directions régionales de l’ADEME financent et organisent des journées d’informations et d’échanges sur les réseaux de chaleur et de froid. Cet article fait un retour sur la journée en Bourgogne-France-Comté qui s’est déroulée à Dijon le 13 avril 2017, organisée par l’ADEME et Amorce dans laquelle le Cerema est intervenu.

Programme


Liste des participants

Une 40aine de participants principalement issus de collectivités et syndicats d’énergie.

Contenu des échanges et supports de présentation du Cerema

Amorce a présenté, de façon pédagogique et dynamique les bases techniques et juridiques sur les réseaux de chaleur, ainsi que les actualités politiques : la quantité de chaleur renouvelable livrée par les réseaux devra être multipliée par 5 entre 2012 et 2030 d’après la loi de transition énergétique (LTECV).

Le SNCU a donné les chiffres des réseaux de chaleur en Bourgogne-France-Comté, la possibilité de x6 la chaleur livrée en Bourgogne-France-Comté par rapport à 2012, et a annoncé la mise en place de l’observatoire national des réseaux de chaleur.

Amorce a présenté les énergies renouvelables et de récupération mobilisables sur un réseau de chaleur, avec un focus de l’ADEME sur la chaleur fatale.

Comment créer un réseau de chaleur : présentation des aides (Fond chaleur) et du guide de référence par Amorce et l’ADEME.

SERMET, bureau d’études spécialisé dans le domaine de l’énergie et du génie climatique pour les installations collectives (chaufferies & réseaux de chaleur), a présenté la méthodologie pour étudier la faisabilité d’un réseau de chaleur et un retour d’expérience pour la ville de Cosne (58)  : la mise en place d’un réseau de chaleur 80% bois en DSP-concession permettra de réduire les émissions de 3000 T d’équivalent CO2 par an.

Les relations contractuels (dont la facture d’un réseau de chaleur) avec les usagers et abonnés ont été détaillés par Amorce, qui a ensuite présenté les résultats de son étude annuelle sur la compétitivité des réseaux 2015. Le prix de vente moyen de la chaleur en 2015 est de 68,3 €HT/MWh.

Le Cerema est intervenu pour présenter la carte nationale de chaleur et comment réaliser un état des lieux régional des réseaux de chaleur.


La ville de Nevers a partagé son retour d’expérience du schéma directeur de son réseau de chaleur en conseillant l’association de tous les acteurs, en alertant sur la sur-estimation des puissances souscrites.

La procédure de classement, permettant de définir des zones de raccordement obligatoire à un réseau vertueux, a été résumée par le Cerema.


La journée s’est terminée sur les liens entre les réseaux de chaleur et les bâtiments basse consommation (RT2012, future réglementation) avec les évolutions des réseaux de chaleur (stockage, interconnexions, nouveaux usages, réseaux décarbonés), présentés par le Cerema et Amorce.


Sur le même sujet...