Réseaux de chaleur et Énergie renouvelable – Chiffres clés

Repères - décembre 2015

Chiffres clés des énergies renouvelables – décembre 2015

« la France a gravé, dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte adoptée le 22 juillet, l’objectif de porter la part des énergies renouvelables dans sa consommation brute à 32 % en 2030. »

Le rapport réalisé par le CGDD en décembre 2015 rappelle succinctement les objectifs que s’est fixé la France dans la loi de transition énergétique avant de dérouler les chiffres clés des énergies renouvelables sur notre territoire.

Quelques chiffres retiendront notre attention sur les réseaux de chaleurs :

Consommation primaire d’énergies renouvelables thermiques* pour la production de chaleur – Total : 12,5 Mtep en 2014

Conso_EnR_Chaleur_Graph

En 2014, la consommation primaire d’énergies thermiques renouvelables (hors biocarburants) pour la production de chaleur s’élève à 12,5 Mtep. La principale filière est celle du bois-énergie qui représente 76 % de cette consommation, suivie des pompes à chaleur (14 %).

Conso_EnR_Chaleur_Tab

Entre 2013 et 2014, la consommation primaire d’énergies renouvelables thermiques pour la production de chaleur augmente de 0,4 Mtep, soit d’environ 3 %. En valeur relative, les filières les plus dynamiques sont le solaire thermique avec une progression de 10 % de sa consommation finale et les pompes à chaleur (+ 9 %). La consommation finale de bois-énergie se situe en deçà de la tendance globale, avec une progression de 2 %.

Nombre d’installations d’incinération de déchets urbains par type de production – Total : 105 installations en 2013

Dechets-Energie

En 2013, 105 installations produisent de l’énergie à partir d’incinération de déchets urbains. Environ 45 % de ces installations produisent uniquement de l’électricité et 34 % produisent de la chaleur et de l’électricité par cogénération. En conformité avec les règles européennes, la production d’énergie électrique ou de chaleur à partir des déchets urbains est comptabilisée pour moitié comme renouvelable.

Évolution de la production d’énergie à partir de déchets urbains renouvelables

Evolution_Prod_Energie-Dechet

En 2013, les déchets urbains renouvelables ont produit 478 ktep, dont un tiers en électricité et deux tiers sous forme de chaleur. Entre 2012 et 2013, la production d’énergie à partir de déchets urbains renouvelables a diminué de 19 %, du fait notamment de la baisse de la production de chaleur par cogénération de 28 %.

Évolution de la production d’énergie à partir de biogaz

Evolution_Prod_Energie-Biogaz

En 2013, le biogaz a produit 220 ktep, dont 59 % sous forme d’électricité et 41 % sous forme de chaleur. Entre 2012 et 2013, l’ensemble de la production énergétique à partir de biogaz a augmenté de 16 %, tirée par la hausse de la production des centrales utilisant la cogénération. En effet, l’électricité cogénérée progresse de 37 % et la chaleur cogénérée de 34 %.

Part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie, de 2005 à 2014 et trajectoire prévue pour atteindre l’objectif de 2020

Trajectoire_EnR

Depuis 2011, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie s’inscrit en léger retrait par rapport à la trajectoire. En 2014, elle s’établit à 14,6 %, à comparer
aux 16 % prévus par la trajectoire.

Part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie, par usage en 2014

Trajectoire_EnR_Categories

Part de l’énergie produite à partir de sources renouvelables dans le secteur du chauffage et du refroidissement en 2013

Place_EnR_Chaleur_Europe

 

En savoir plus :

Sur le même sujet...