Projet – Un réseau de chaleur et de froid par géothermie sur le campus de Paris-Saclay

Source : www.energies-renouvelables.org et www.environnement-magazine.fr

En Essonne (département 91), le campus de Paris-Saclay projette la construction de 1 740 000 m² de bâtiments (grandes écoles, universités, entreprises de haute technologie …). Pour la réalisation de ce projet estimé à 51,7 millions d’euros, la construction d’un réseau de chaleur et de froid de 14 kilomètres alimenté par l’énergie issue de la géothermie a été choisie.

L’exploitation de la nappe phréatique de l’Albien (à 700 m de profondeur) permettra d’alimenter ce smartgrid géothermique en chauffage et eau chaude sanitaire. L’eau issue de la nappe phréatique est à 27°C, elle sera portée à 55°C grâce aux pompes à chaleur. Les bâtiments neufs demandent moins de besoins de chaleur que des vieux bâtiments mal isolés, et les nombreux ordinateurs demanderont, quant à eux, un fort besoin de climatisation.  »  Le réseau de chaleur permet d’échanger les énergies entre bâtiments excédentaires et ceux consommateurs.  » Le réseau fonctionnera donc en bi-directionnel, fournissant de l’énergie aux utilisateurs et récupérant celle fournie par les bâtiments raccordés.

Les premiers clients devraient être desservis fin 2016.

Réseau de chaleur et de froid du campus de Paris-Saclay. Source : batiweb.com

Sur le même sujet...