Du nouveau concernant le chèque énergie qui devrait être mis en place au 1er janvier 2018

 

Le site du Ministère de la transition écologique et solidaire a publié le 2 janvier 2018 que cette année, le chèque énergie aidera 4 millions de ménages aux revenus modestes à payer leur facture d’énergie pour un montant de 150 euros par an en moyenne.

Un simulateur en ligne a été mis en place sur le site dédié, tous les bénéficiaires peuvent calculer le montant exact de leur prime en fonction de leur situation.

Le chèque énergie sera distribué dès le mois d’avril 2018 dans les boites aux lettres des bénéficiaires.

———————————————-

(septembre 2017) Source : www.libération .fr

Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique, a annoncé que le “chèque énergie” actuellement en expérimentation dans quatre départements depuis 2016 (voir notre article ci-dessous), “va être étendu”. Il a également déclaré que “le chèque sera versé automatiquement suivant un barème allant de 48 à 227 euros par an. A compter de 2019, il sera revalorisé et passera à 200 euros par an en moyenne”.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les informations en cliquant sur le lien suivant : www.libération.fr

———————————————-

(mai 2016) Source : www.humanite.fr

logo reseaux chaleur_ calculLe chèque énergie est en expérimentation depuis le début de cette année 2016 dans quatre départements (Ardèche, Aveyron, Côtes d’Armor et Pas-de-Calais). Il sera généralisé le 1er janvier 2018 au plus tard.

Le chèque énergie s’adresse aux ménages ou aux personnes seules en situation de précarité dont le revenu fiscal est inférieur à 11 550 euros par an pour un ménage et à 7 700 euros par an pour une personne seule. Le montant du chèque énergie est variable suivant la composition du ménage et de leur revenu fiscal.

Ce chèque permet d’aider à régler une dépense d’énergie liée au logement, à l’acquisition ou à l’installation dans ce logement d’équipements ou autres qui ouvrent droit à un crédit d’impôt.

Sont concernés les organismes fournissant électricité, gaz naturel, fioul domestique, bois … et les réseaux de chaleur.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter :

Sur le même sujet...