Extension de réseau pour l’écoquartier Gare de Rungis (Paris)

Extension du réseau de l’écoquartier Gare de Rungis sur 3 ha : 13000 logements, 19000 m² de bureaux, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de 6500 m² et une crèche de 1500 m².

Sur les 3 hectares de l’ancienne gare de marchandise du 13ème arrondissement de Paris, la SEMAPA et les élus souhaitent réaliser une ZAC exemplaire comprenant 13000 m² de logements, 19000 m² de bureaux, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de 6500 m² et une crèche de 1500 m².

La ZAC de Rungis sera desservie par le réseau de chaleur de la CPCU, qui couvre Paris.

La ZAC de Rungis sera desservie par le réseau de chaleur de la CPCU, qui couvre Paris.

Les études préalables ont montré que la ressource locale en géothermie serait insuffisante pour les besoins du quartier. Il a donc été décidé de relier le quartier à la station d’échange mise en place par la CPCU pour un programme neuf de Paris Habitat OPH (484 logements) situé à proximité [1] L’ensemble sera ainsi desservi par une boucle d’eau chaude pour une puissance thermique mise à disposition de 3 MW, et intègre le réseau de la CPCU qui couvre Paris et quelques communes de la première couronne via plus de 400 km de canalisations.

Le quartier en quelques chiffres

  • Composition du quartier : 13000m² de logements (300 logements dont 180 logements étudiants/chercheurs), 19000m² de bureaux, un EHPAD de 100 lits (6500 m²), une crèche de 60 berceaux (1500 m²) et un centre social
  • superficie du quartier : 3 ha
  • dates clés :
    • 2010 : choix du raccordement du quartier au réseau de la CPCU

Le réseau de chaleur

  • Ressources énergétiques du réseau : le bouquet énergétique du réseau CPCU est composé à 35% de chaleur fatale issue de l’incinération des déchets et à 65% de sources fossiles (gaz, fioul, charbon)
  • spécificités techniques :
    • extension d’un réseau existant, pas de chaufferie dédiée mais une station d’échange entre le “sous-réseau” du quartier (eau chaude) et le réseau général de la CPCU (vapeur)
    • puissance de la station d’échange : 3 MW
  • montage juridique : pas de montage particulier (extension d’un réseau de chaleur existant)
  • exploitant : CPCU.

Répartition de la vapeur livrée au réseau CPCU par type d'énergie

Documentation complémentaire

Sur le même sujet...