Enquête nationale 2013 du chauffage urbain et de la climatisation urbaine

Principaux résultats de l’enquête nationale du chauffage urbain et de la climatisation urbaine, réalisée par le SNCU sous tutelle du ministère, pour l’année 2013 (enquête réalisée en 2014, résultats publiés en janvier 2015).

Principaux résultats de l’enquête 2013

  • Nombre de réseaux : 518, dont 17 réseaux de froid
  • Puissance totale installée : 16553 MW
  • Longueur totale des réseaux : 3883 km
  • Énergie thermique livrée : 25 800 GWh
  • Prix moyen global du MWh : 70,2 € HT
  • Bouquet énergétique des réseaux de chaleur : énergies fossiles 57% (dont gaz naturel 42%) ; énergies renouvelables et de récupération 40% (dont Unité de valorisation Énergétique 25%)
  • 58% des réseaux utilisent au moins une source d’énergie renouvelable et de récupération. 45% des réseaux sont alimentés à 50% au moins par des EnR&R.
  • Contenu CO2 moyen des réseaux de chaleur : 0,162 kg/kWh (électricité : 0,180 ; gaz naturel : 0,234)
  • 1 réseau sur 2 équipé de cogénération
  • Clientèle des réseaux (en % d’énergie livrée) : résidentiel 53% ; tertiaire 35% (santé 8%, enseignement 9%, autre tertiaire 18%) ; industriel 5%

 

Informations complémentaires

Pour plus de détails, voir le document Enquête nationale 2014 sur les réseaux de chaleur et de froid réalisé par le SNCU pour le compte du MEDDE.

Contenu du document :

  • Retours sur l’enquête et caractéristiques générales des réseaux
  • Maîtrise d’ouvrage
  • Modes d’alimentation des réseaux de chaleur
  • Modes d’alimentation des réseaux de froid
  • Bouquet énergétique des réseaux de chaleur
  • Bouquet énergétique des réseaux de froid
  • Place des EnR&R dans les réseaux de chaleur
  • Contenu en CO2 des réseaux de chaleur et de froid
  • Place de la cogénération dans les réseaux
  • Distribution et livraison de l’énergie dans les réseaux de chaleur
  • Les réseaux en région
  • Caractéristiques principales des réseaux de chaleur biomasse
  • Données de contexte

Sur le même sujet...