Emplois et compétences – Chauffage urbain

Extrait de l’étude « Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences dans les secteurs de l’industrie et de l’énergie dans le contexte d’une économie verte » publiée par le CGDD en avril 2011.

Cette étude, dont les conclusions ont été présentées lors du séminaire des 4 et 5 mai 2010 rassemblant les représentants du patronat, des organisations syndicales de salariés et des administrations concernées, présente l’intérêt, comparé à d’autres travaux sur les impacts du Grenelle, d’appréhender les mutations de l’emploi dans leur globalité, en ne se limitant pas aux secteurs pourvoyeurs d’emplois « verts » mais en pointant les risques de destruction d’emplois liés à la mise en oeuvre du Grenelle, avec une analyse des retombées plus qualitative que quantitative et des approches typologiques de la vulnérabilité de certaines catégories de travailleurs au regard des possibilités de reconversion et de formation.

L’étude attache une grande importance aux stratégies d’acteurs analysées secteurs par secteurs. Globalement le constat partagé conduit à montrer que si le changement de modèle de croissance ouvre de nouvelles potentialités, il induit des coûts supplémentaires et le déclassement de certaines activités. Trois conditions de réussite de la transition s’imposent : l’insertion des mesures du Grenelle dans le cadre d’une politique industrielle plus large tenant compte de l’ensemble des enjeux liés au développement d’une industrie « bas carbone », la sécurisation des parcours professionnels et le dialogue social à tous les niveaux (entreprise, secteur, territoires).

L’extrait présenté est celui concernant le secteur du chauffage urbain.

Télécharger :