La chaufferie bois du quartier du Château Blanc à Saint-Etienne-du-Rouvray (76)

La Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray a engagé un programme de renouvellement urbain qui concerne principalement la Cité du Château Blanc, dont la construction dans les années 60 a suscité la création d’une Association Syndicale Libre. Au-delà du projet de rénovation urbaine, l’ASL qui était confrontée à la détérioration de son système de chauffage actuel et de son réseau de chaleur en eau surchauffée qui desservait depuis près de 50 ans environ 4 000 équivalent logements, a décidé de créer une chaufferie bois centralisée et de reconstruire son réseau de chaleur en basse pression. Fiche ADEME, avril 2010.

Chaudière boisAuteur de la fiche : ADEME Haute-Normandie – Avril 2010 (source)

Organismes :

  • Maître d’ouvrage : ASL du Château Blanc
  • Concessionnaire : IDEX Energies

Partenaires :

  • ADEME
  • Conseil Régional de Haute-Normandie

Bilan environnemental

  • Economie d’énergie fossile (gaz naturel et fioul) de 3640 tep par an
  • CO2 évité : 8 720 tonnes/an

Bilan économique/social

  • Une économie de 6 % en moyenne sur la facture annuelle d’énergie
  • Création de 2 postes équivalents temps plein pérennes pour l’exploitation et l’approvisionnement

Contexte et enjeux :

La Ville de Saint-Étienne-du-Rouvray a engagé un programme de renouvellement urbain qui concerne principalement la Cité du Château Blanc, dont la construction dans les années 60 a suscité la création d’une Association Syndicale Libre. Au-delà du projet de rénovation urbaine, l’ASL qui était confrontée à la détérioration de son système de chauffage actuel et de son réseau de chaleur en eau surchauffée qui desservait depuis près de 50 ans environ 4 000 équivalent logements, a décidé de créer une chaufferie bois centralisée et de reconstruire son réseau de chaleur en basse pression.

Le choix de l’énergie bois est tout d’abord le choix d’une énergie renouvelable, neutre du point de vue de l’augmentation de l’effet de serre : le gaz carbonique produit par la combustion du bois est absorbé lors de la croissance des arbres (le bois provenant de forêts gérées durablement). Ce choix d’une énergie moderne et vertueuse pour l’environnement s’inscrit dans le nouvel élan donné au quartier par l’opération de renouvellement urbain.

Le choix du bois énergie est aussi l’opportunité de doter ce quartier à forte vocation sociale d’une énergie dont le prix restera stable sur le long terme. En effet, le poids de l’amortissement du matériel, stable par nature, et l’existence d’un contrat d’approvisionnement en bois sur 24 ans, indexé sur des indices indépendants du prix des énergies fossiles mettent les usagers à l’abri de la volatilité des prix de l’énergie.

Enfin, ce choix est aussi le choix d’une énergie locale, créatrice d’emploi pour le territoire.

Présentation de la démarche :

Matériels installés :

  • 2 chaudières bois de 5 MW
  • 1 chaudière d’appoint au gaz naturel de 8 MW
  • 1 chaudière de secours gaz naturel/fioul de 10 MW

Réseau de distribution : 5,335 km dont plus de 4 km renouvelés avec la chaufferie

Besoins thermiques : 40 000 MWh utiles/an pour le chauffage et l’eau chaude avec un taux de couverture bois de 90%

Approvisionnement :

  • 50 % de plaquettes forestières et/ou bocagères, 45% de bois de rebut propre et 5% de connexes de scierie, en grande majorité d’origine régionale
  • 17 000 tonnes de bois consommé par an à une humidité moyenne de 45%
  • Approvisionnement sur 24 ans confié à Biocombustible SA (société régionale normande) avec reprise des cendres et facturation au MWh sortie chaudière.

Traitement des fumées :

  • Système d’épuration des fumées : filtre multicyclone et filtre à manche avec la valeur maximale d’émission de poussières respectée < 50 mg/Nm³ (à 11% d’O2)

Coûts :

Coût total : 10 939 702 € HT dont :

  • Ingénierie : 1 261 155 €
  • Déconstruction : 445 150 €
  • Génie civil / VRD : 2 735 300 €
  • Equipement bois : 3 137 210 €
  • Equipement d’appoint secours : 200 000 €
  • Réseau & sous-stations : 3 160 887 €

Contacts

ADEME – Haute Normandie
ademe.haute-normandie@ademe.fr
Tél. : 02 35 62 24 42

A télécharger : La chaufferie bois du quartier du Château Blanc à Saint-Etienne-du-Rouvray (fiche réalisée par l’ADEME – avril 2010)

Sur le même sujet...